Bukka White: Parchman Farm

Un titre carcéral qui a irrigué le rock 60s et 70s et a pulsé le long d’une veine un temps aurifère, aujourd’hui en déshérence...

At the beginning, comme toujours, le blues (du Delta, oui). Bukka White pond en 1940 un récit repenti de son séjour au sein du sinistre Mississippi State Penitentiary, dont le surnom donne son titre à la compo : "Parchman Farm Blues".

1957 : le titre passe par la case jazzy avant d'aller en prison. Mose Allison, reprise chaloupée, piano-driven, de "Parchman Farm" (plus de "Blues"), toute désamorcée. Fera même un "New Parchman" plus tard. (Oui, Young Man Blues aussi).

1964 : le rock commence à s'y intéresser. Les British Georgie Fame and The Blue Flames ouvrent la cellule, en studio et sur scène. Le clavier en avant, ça swingue gentiment, on est encore loin d'une riot in cell block #9.

1965 : c'est la ruée depuis un an. Duffy Power, The Nashville Teens, Casey Jones & the Governors, Peter Jay & The Jaywalkers, tout le monde en croque. Johnny Rivers réintroduit la gratte dans sa piaule, le rock s'évade.

1965 (again) : harmonica en bouche, John Mayall dynamite le tout sur une rythmique bondissante, courtesy of McVie et Flint, sur l'album qui invente le combo Les Paul / Marshall. Ironie : Clapton s'est fait la malle ce jour-là.

1967 : The La De Da’s, les Matadors, bon, bon. Puis Blue Cheer, en paléo-hard gueulard, feedback et disto of course, et ralentissement psyché à rythmique In-a-gaddaesque. Bastonne comme un maton qui a pas eu son Grand Funk

1969 : Bobby Gentry, Blues Image, tous à la cantoche Bukka. Johnny Winter déboule, bizutage direct, s'y colle aussi et tricote étriqué, la virtuosité pas encore débondée. Comme une occasion manquée. Y reviendra.

1970 : Cactus en studio passe en mode prise d'otage et verse un bain de sang sur scène. N'ont toujours pas libéré le titre à ce jour

1990 : oui, vingt ans plus tard, le titre en liberté conditionnelle entre-temps. Puis reprise d’un Hot Tuna un peu lourdaud, mais break 70s inattendu et bien senti. Casady gronde comme il se doit, Kaukonen gicle de la wah-wah.

1993 : retour aux sources de Jeff Buckley qui se pointe au parloir et s'empare du "Parchman Farm Blues". Oui, "Blues".

2000 : Rick Derringer déclenche l'ultime mutinerie, direct dans la cour, en accélérant le tempo et en délivrant un solo époustouflant, jackhammer way. On referme les portes, visites autorisées au cas par cas.