Donovan: Season Of The Witch

Un titre augural du bad trip sixties.

At the beginning, comme toujours, le blues. Mais pas trop, là. 1966, CBS studios, Donovan veut taper rock, débauche les requins locaux, et riffe sur sa Telecaster blanche, en citant Bert Jansch, Don Brown en renfort lead. La psyché parano.

1967 : ça se goinfre déjà pas mal sur la compo depuis un an. Claviers feulants d’Auger, voix puissante, limpide de Driscoll, grande oubliée des sixties. Exploration jazzouille, pulsation syncopée préservée, beau piratage.

1968 : le Fudge, virtuose mais toujours à court de compo, pointe déjà les excès 70s. 8 minutes, Martell au chant, claviers dépressifs, le "We Never Learn" d’Essra Mohawk en loucedé, Appice et Bogert aux aguets, restent sages.

1968 : dix minutes de purge, again ? Wait. Super Session, pas de Bloomfield, Stills la star avec une utilisation intelligente, de la wah-wah croustillante et festonnée. Kooper, chant & claviers, laisse pas sa part au chien.

1968 : Reid, transfuge des New Jaywalkers de Peter Jay, protégé de Mickie Most, partenaire de Peter Grant, tente l’album solo, originales et reprises. Trop long mais cette voix. Passera la main à Robert Plant pour un groupe formé par Page.

1969 : Skip l’organiste & David le drummer, en soul jazz psyché calypso-speed de Tulsa à tendance big band Vegas sous amphèt. Décolle le papier peint mais hérésie commerciale : pas de gratte. Exit. Bob Seger tend une oreille.

1969 : Dylan, Jagger, McCartney & Lennon (hi hi) massacrent Donovan au sein des Marauders. Pesky Gee!, bientôt proto-satanistes dans Black Widow, s’y vautre, on passe sous les 9 minutes, Garrett fait sa Slick, manque de grâce.

1971 : Suck, blaze prometteur pour un "Big Heavies" hardos sud-africain, met en boîte, en 6h, son premier LP à Johannesburg, tape dans le répertoire Grand Funk & King Crimson. Et Donovan. 10 minutes because why not, musicalité cro-magnonne.

2004 : Hole, Richard Thompson, Dr. John même. Mais back to the girl. Joan poumons à nu comme sur la pochette sort l'artillerie lourde, Ted Templeman à la console, le barnum américain. La cover en grenade dégoupillée - vite désamorcée.

2007 : et pourquoi pas du folk jam band à géométrie variable, avec quand même ménage à 2 x 2, Pete & Maura Kennedy et Chris & Meredith Thompson ? Guitares de l'espace à faire baver & soli intergalactiques insoupçonnés.

2019 : thank God, U.K Subs passe sous la barre des 4 minutes. Flick of the switch, Lana Del Rey pour Guillermo del Toro. Impair gras sur l’imaginaire post-moderne Eastwick de Salem, mâtiné de Buffy Walt Disney, susurrements croisés OK.