Lou Reed: Kill Your Sons

#lou-reed

À peine adolescent, Lou Reed subit un traumatisme qui le marque à tout jamais...

Voulant mettre un frein aux excentricités de leur fils rocker, les parents Reed emmènent leur fils, alors âgé de 16 ans, à une consultation psychiatrique censée le débarrasser de son homosexualité. Lou Reed subit alors 24 électrochocs au cours de l'été 1958. Il suit ensuite un lourd traitement de chimiothérapie avec du lourd, comme l'infamous thorazine au doux surnom de "lobotomie chimique".

Loin d'avoir atteint son douteux objectif, cette thérapie entraînera en retour chez le futur fondateur du Velvet Underground des pertes de concentration, des insomnies et des pulsions suicidaires.