par l'auteur du Rock pour les Nuls

des 100 Meilleurs Albums de rock
de Take One, les producteurs du rock
et de Paul Personne, des vies en blues

C/T ? Fermer

31-10-2010 / Chroniques & Giclées

Captain Beyond: Mesmerization Eclipse

On s'en voudrait presque de se vautrer vicieusement dans un oldies-but-goodiesme aux relents furieusement rétrogrades et, pire encore, si peu charitable envers les jeunes générations de rockers qui bavent parfois jusqu'à une semaine complète avant d'être consacrées révélation hebdomadaire de l'année... Mais, finalement, où se plonger dans le destin bancal de groupes maudits à la discographie brève mais puissante sinon dans ces saines et robustes colonnes ? Et puis, si on a envie de parler du trop méconnu Captain Beyond et puis c'est tout ? Un album fantastique, oublié de longue date comme il se doit, un supergroupe, au sens plein du terme, les ombres de Deep Purple, Iron Butterfly, Johnny Winter, Rick Derringer - et même Love -, un parcours désolant et, en vrac, une grève de la Lufthansa, de mauvais sosies, un clavier en feu détruit à la tronçonneuse, un stade mexicain en colère et, surtout, un heavy prog-rock sûr, original, souverain, indémodable, moderne en somme... We're rollin'... ###